Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lazar de Matthieu BIASOTTO

il est arrogant et échaudé. Elle est déterminée à revenir au meilleur niveau après avoir chuté. Lazar est aussi froid qu’un jour de blizzard, Talya n’a pas l’habitude de se laisser marcher sur les pieds. Seul point sur lequel ils semblent d’accord : une réticence absolue à patiner en couple.  Pourtant, ils n’ont pas le choix. Entre trahisons et secrets, attirances et limites infranchissables, leur duo tout en contraste promet des étincelles sur la glace, mais pas seulement… Une romance envoûtante, portée par la musique, un suspense saupoudré de sensualité qui vous plongera entre deux âmes au cœur de la Russie

il est arrogant et échaudé. Elle est déterminée à revenir au meilleur niveau après avoir chuté. Lazar est aussi froid qu’un jour de blizzard, Talya n’a pas l’habitude de se laisser marcher sur les pieds. Seul point sur lequel ils semblent d’accord : une réticence absolue à patiner en couple. Pourtant, ils n’ont pas le choix. Entre trahisons et secrets, attirances et limites infranchissables, leur duo tout en contraste promet des étincelles sur la glace, mais pas seulement… Une romance envoûtante, portée par la musique, un suspense saupoudré de sensualité qui vous plongera entre deux âmes au cœur de la Russie

Bon bah voilà, il ,ne m'aura fallu qu'une après midi pour vivre L' histoire de  Lazar et Talya.
 
Tout d'abord, bravo pour la playlist musicale qui est en symbiose totale avec le livre.
Ensuite j'ai adoré ces chapitres alternés toujours à la première personne, un coup Lazar, un coup Talya.
Les personnages sont attachants avec leurs propres histoires, leurs passées, et leurs peines qu'ils vont surmonter. Entre, amour, haine, mauvais coup et amitié, tous les personnages sont reliés de manière fluide. A la manière de Matthieu Biassotto qui a une façon sans pareille d'écrire et de nous faire vivre le suspense même dans des romances.
J'ai été présente avec eux, spectatrice mais aussi carrément dans le livre, comme si j'étais à leurs cotés tout le long.
Merci pour ce livre, que j'ai malheureusement finit beaucoup trop vite.

Voir les commentaires

Le Vide de Patrick SENECAL

Plus loin vous repousserez les limites, plus longue sera la chute... dans le vide. Drummondville, Québec. Diane Nadeau tue son ex, sa nouvelle femme et leurs jumeaux au fusil de chasse. Elle essaie de se donner la mort ensuite, mais un policier l'arrête. Interrogée, elle refuse de parler et réclame qu'on la laisse se suicider. Frédéric Ferland est psy. Blasé, rongé par l'ennui, il recherche l'excitation par tous les moyens mis à sa disposition, légaux puis beaucoup moins... Mais invariablement, la lassitude le rattrape. Max Lavoie était PDG d'une très grande entreprise, héritée de son père. Milliardaire humaniste, il se destinait à l'enseignement, mais a dû prendre la succession contre son gré et s'est efforcé de " moraliser " son entreprise sans grand succès. Suite à une visite d'usine en

Plus loin vous repousserez les limites, plus longue sera la chute... dans le vide. Drummondville, Québec. Diane Nadeau tue son ex, sa nouvelle femme et leurs jumeaux au fusil de chasse. Elle essaie de se donner la mort ensuite, mais un policier l'arrête. Interrogée, elle refuse de parler et réclame qu'on la laisse se suicider. Frédéric Ferland est psy. Blasé, rongé par l'ennui, il recherche l'excitation par tous les moyens mis à sa disposition, légaux puis beaucoup moins... Mais invariablement, la lassitude le rattrape. Max Lavoie était PDG d'une très grande entreprise, héritée de son père. Milliardaire humaniste, il se destinait à l'enseignement, mais a dû prendre la succession contre son gré et s'est efforcé de " moraliser " son entreprise sans grand succès. Suite à une visite d'usine en

Magistral!!
 
Ce livre est loin d'être vide. Et si la grosseur peut amener à la réticence, le contenu est tout le contraire!!
 
L'auteur nous fait encore une fois réfléchir sur l'être humain. Sa débilité, sa détresse, sa méchanceté, son amour…
Avec, malheureusement ( ou pas) un sujet plus que présent : la présence de la télé réalité dans notre vie de tous les jours, de plus en plus présent. Certains ados devraient lire ce livre pour voir l'envers du décor.
Les personnages principaux, sont "forts" en caractères, avec chacun leurs spécificités, leurs malheurs, leurs défauts.
 
Un livre très addictif que je recommande.
 
J'ai adoré ces chapitres Focalisation zéro, qui plombe le moral, qui est le triste retour à la réalité après ces rêves inconcevables.
 
J'ai lu ce livre dans l'ordre écrit ( et non pas des chapitres), je pense que je le relirai de l'autre manière pour voir ce que cela donne.
 
En tout cas, je recommande ce livre !!! et sur ce, je retourne à ma petite vie insignifiante et tranquille

Voir les commentaires

l'ogre de Jean DARDI

Une petite ville de montagne, endormie dans une vallée encaissée, au sortir d’un hiver glacial. Des enfants disparaissent... Très vite, les esprits s’échauffent, donnant lieu aux pires exactions. Tandis que la liste des disparitions s’allonge inexorablement des peurs ancestrales réapparaissent, surgies du fond des âges. Superstitions, ragots, jalousie...Alors que le commissaire Giovanni Dell’Orso, Gio pour les intimes, tente de se dépêtrer des affres dans lesquelles sa dernière enquête l’a précipité, incidemment, les évènements le rattrapent. Il va se retrouver bien malgré lui au cœur d’une enquête dont le dénouement monstrueux fera longtemps parler dans les veillées montagnardes..

Une petite ville de montagne, endormie dans une vallée encaissée, au sortir d’un hiver glacial. Des enfants disparaissent... Très vite, les esprits s’échauffent, donnant lieu aux pires exactions. Tandis que la liste des disparitions s’allonge inexorablement des peurs ancestrales réapparaissent, surgies du fond des âges. Superstitions, ragots, jalousie...Alors que le commissaire Giovanni Dell’Orso, Gio pour les intimes, tente de se dépêtrer des affres dans lesquelles sa dernière enquête l’a précipité, incidemment, les évènements le rattrapent. Il va se retrouver bien malgré lui au cœur d’une enquête dont le dénouement monstrueux fera longtemps parler dans les veillées montagnardes..

Ah! le pouvoir des légendes.
C'est impressionnant l'importance qu'on peut leur donner, et à quel point on a le don d'orienter nos "trouvailles, nos "peurs" dans leurs sens...
Facilité pour se dédouaner? pour se rassurer? ou parce que c'est la vérité???
Encore tout bon Maurice! J'ai encore adoré cet opus.
J'ai retrouvé Gio. Ce commissaire qui s'enfonce de plus en plus dans le trou mais qui a une force de caractère telle qu'il en ressort de lui-même, encore meilleur qu'avant.
Maurice, fidèle à lui-même, avec son accoutrement, son langage à lui. On ne peut que l'aimer ce p'tit-là. ( enfin petit….)
Merci encore pour la découverte de mot… Il y en a un d'ailleurs que je dis sans arrêt maintenant au grand dam de mon mari : Subséquemment!!! J'adore.
Une histoire glaçante puisqu'en plus du fait qu'en soit entouré de neige, l'auteur s'en prends aux enfants.
Un thriller sombre au rythme dynamique accentué par des chapitres courts.
Une plume toujours aussi addictive. Merci monsieur l'auteur. Encore un excellent livre. Du 100% gagnant avec vous!!
 
A LIRE ABSOLUEMENT

Voir les commentaires

Les sept jours du Talion de Patrick SENECAL

Bruno Hamel et sa compagne Sylvie forment un couple bourgeois à l'existence tranquille, avec leur fille unique de sept ans. Tout bascule un jour d'automne, où Jasmine ne rentre pas de l'école. Après quelques heures de recherches, elle est retrouvée morte –; elle a été violée et étranglée–;, dans les fourrés près de l'école. Dès lors, l'univers de Bruno vacille. Il se fait de plus en plus distant, gagné par une haine sourde. Aussi, lorsque la police arrête le meurtrier, un terrible projet germe dans son esprit : il va s'emparer du coupable et lui faire payer ce qu'il a fait à sa petite fille. Le jour de sa comparution, il le kidnappe. Tandis que la police fait tout pour le retrouver avant qu'il ne soit allé trop loin, Bruno s'enferme avec le meurtrier dans un chalet isolé, au fond de la for

Bruno Hamel et sa compagne Sylvie forment un couple bourgeois à l'existence tranquille, avec leur fille unique de sept ans. Tout bascule un jour d'automne, où Jasmine ne rentre pas de l'école. Après quelques heures de recherches, elle est retrouvée morte –; elle a été violée et étranglée–;, dans les fourrés près de l'école. Dès lors, l'univers de Bruno vacille. Il se fait de plus en plus distant, gagné par une haine sourde. Aussi, lorsque la police arrête le meurtrier, un terrible projet germe dans son esprit : il va s'emparer du coupable et lui faire payer ce qu'il a fait à sa petite fille. Le jour de sa comparution, il le kidnappe. Tandis que la police fait tout pour le retrouver avant qu'il ne soit allé trop loin, Bruno s'enferme avec le meurtrier dans un chalet isolé, au fond de la for

Un vrai coup de cœur .

Nous allons suivre Bruno Hamel. Cet homme, chirurgien, qui vit maritalement avec Sylvie aime et est aimé. Cet homme, pacifiste profond, puisque tout va bien dans son monde. Jusqu'au moment où tout dérape.

son sang, sa chair lui est retiré de la plus brutale des manières et là, son monde s'effondre. Bruno devient "un monstre".

Dans ce roman, des personnages forts. Tout d'abord et forcément Bruno. Un homme qui passe du blanc au noir en une fraction de seconde. Un homme qui va faire un plan machiavélique pour assouvir sa soif de vengeance. On trouve également Mercure, ce flic torturé, à qui qui la vit a également enlevé un être cher. Un homme qui va évolué psychologiquement tout au long de ce thriller.

Le livre en lui même est fort avec des moments de descriptions très dur. Il faut avoir le coeur accroché et ne pas mettre ce livre dans les mains.

J'avais déjà vu des films dans le même genre, The prisoners, The tortured. JE m'étais fait une opinion sur la fin dès le départ. Je me suis donc concentrée sur le fond, l'écriture de ce livre. Quelle ne fut pas ma surprise quand je me suis aperçue que j'avais tout faux. Un zéro pointé pour Natacha!!!!

J'ai adoré ce coté interrogatif qui m'a suivie tout au long de ma lecture. Toutes ces remises en question. Car si oui, en tant que parents nous pensons tous à se venger, pour autant passerions-nous à l'action? Si on doit tomber dans la folie et la dangerosité, quelles en seraient les conséquences? Jusqu'où serions-nous capable d'aller? Et pour quel final? Serions-nous soulager? sereins? dans le même état? ou irions-nous encore pire? Allons-nous supporter?

Est-on sûr d'avoir la "bonne victime" devant soi?

Un super livre en tout cas qui me restera en mémo

Bruno Hamel et sa compagne Sylvie forment un couple bourgeois à l'existence tranquille, avec leur fille unique de sept ans. Tout bascule un jour d'automne, où Jasmine ne rentre pas de l'école. Après quelques heures de recherches, elle est retrouvée morte –; elle a été violée et étranglée–;, dans les fourrés près de l'école. Dès lors, l'univers de Bruno vacille. Il se fait de plus en plus distant, gagné par une haine sourde. Aussi, lorsque la police arrête le meurtrier, un terrible projet germe dans son esprit : il va s'emparer du coupable et lui faire payer ce qu'il a fait à sa petite fille. Le jour de sa comparution, il le kidnappe. Tandis que la police fait tout pour le retrouver avant qu'il ne soit allé trop loin, Bruno s'enferme avec le meurtrier dans un chalet isolé, au fond de la forêt québécoise. Sept jours au cours desquels le chirurgien si humain et fou d'amour pour sa fillette s'enfonce dans une folie de vengeance glaciale, jusqu'à ne plus savoir : le monstre, est-ce lui ou l'autre ?

Voir les commentaires

Love murder de Saul BLACK

Une nymphe à la beauté inquiétante, Katherine Glass, patiente dans le couloir de la mort pour avoir torturé puis assassiné une dizaine de femmes. Mais son partenaire dans le crime, l'Homme au Masque, court toujours... Et six ans après les meurtres, il recommence à tuer. Valérie Hart, l'inspectrice à qui l'on doit l'arrestation de Katherine, est décidée à enfin clore le chapitre. Pour parvenir à ses fins, elle est même prête à rendre visite à la vénéneuse détenue – cette femme qui éveille en elle des pulsions dangereuses et semble lire dans l'intimité de son couple...

Une nymphe à la beauté inquiétante, Katherine Glass, patiente dans le couloir de la mort pour avoir torturé puis assassiné une dizaine de femmes. Mais son partenaire dans le crime, l'Homme au Masque, court toujours... Et six ans après les meurtres, il recommence à tuer. Valérie Hart, l'inspectrice à qui l'on doit l'arrestation de Katherine, est décidée à enfin clore le chapitre. Pour parvenir à ses fins, elle est même prête à rendre visite à la vénéneuse détenue – cette femme qui éveille en elle des pulsions dangereuses et semble lire dans l'intimité de son couple...

Vous avez aimé BASIC INSTINCT, vous allez adoré LOVE MURDER de Saul BLACK .
 
Je retrouve avec grand plaisir Valérie HART dans une enquête qui ne sera pas de tout repos..
L'homme au masque refait surface après 6 ans d'absence et lance des défis aux agents.
Valérie est obligée de "collaborer" avec la partenaire de l'homme au masque, Katherine, une beauté à l'aura envoutante telle celle Sharon stone dans basic instinct. qu'elle a arrêté et fait emprisonné il y a 6 ans.
Une étrange et malsaine relation entre les deux femmes.
Malgré certains passages un peu long ( surement dû à certains chapitres), l'auteur nous embarque dans une bonne enquête.

Voir les commentaires

Sous l'emprise du scorpion de Thierry VERNHES

Sous l'emprise du scorpion de Thierry VERNHES

Merci tout d'abord à Thierry Vernhes - auteur pour sa confiance.

On commence sous l'emprise du scorpion, prit dans un tourbillon. Notre corps est chahuté au rythme de la description. Un rythme qui nous "englobe" dans un ralenti fracassant.

Puis la vitesse diminue, et on entre dans ce thriller psychologique en accompagnant notre personnage dans son voyage.

Je ne suis pas trop fan de ce genre, puisque je préfère quand ça bouge, mais ayant lu un recueil de nouvelles de cet auteur, et n'ayant pas accroché, je voulais réitérer l'expérience. Je n'aime pas resté sur un "échec" qui, à lui seul, ne veut peut-être rien dire. Malgré la "platitude" de l'action ( un homme montre dans un train), l'auteur nous fait voyager dans le conscient et dans le subconscient du héros. Une multitude de faits, d'actions, viennent se greffer dans la lecture. Une histoire de famille, des faits historiques ( petit clin d'œil au passage pour les recherches effectués par l'auteur) qui donnent du relief du poids et de la vie dans cet écrit.

Je dois avouer que si le début ( hormis le prologue) m'a parut un peu long, je dois être une sacré voyeuse. J'ai prit place dans un TGV pour la suite. La teneur en "action"; les révélations m'ont tenu en haleine et le suspense était à son comble.

Le fin et son dénouement sont juste exceptionnelles.

J'ai bien fait de ne pas rester sur mes premiers ressentis.

Voir les commentaires

Benzos de Noël BOUDOU

Vous est-il déjà arrivé de vous réveiller avec cette sensation de déjà-vu ? Sauriez-vous faire la différence entre le vrai et le faux ? Avez-vous une confiance absolue en vos proches ? Nick semble mener une vie tranquille, entouré de sa femme et de ses voisins. Pourtant, le jour où des amis de longue date arrivent, son existence tout entière va basculer dans l'étrange et l'impensable. Réalité ? Psychose ? Quelle preuve avez-vous finalement de votre réalité ?

Vous est-il déjà arrivé de vous réveiller avec cette sensation de déjà-vu ? Sauriez-vous faire la différence entre le vrai et le faux ? Avez-vous une confiance absolue en vos proches ? Nick semble mener une vie tranquille, entouré de sa femme et de ses voisins. Pourtant, le jour où des amis de longue date arrivent, son existence tout entière va basculer dans l'étrange et l'impensable. Réalité ? Psychose ? Quelle preuve avez-vous finalement de votre réalité ?

ALERTE MEGA COUP DE COEUR !!!!

 

Prenant, Addictif!!! J4ai commencé ce livre ce matin à 2H00 et je me suis forcée à le refermer à 3H41. Puis je l'ai ouvert une seconde fois aujourd'hui et… finit.

L'auteur en parlant à la première personne nous enveloppe entièrement dans l'histoire. Nous sommes les témoins directs de sa déchéance. Nous sommes intimes avec Nick. On a envie de lui dire non, non, réagit, mais il ne nous écoute pas.

J'ai adoré ces paroles crus par moment qui donne de la véracité à l'histoire. ( bah oui, qui ne parle pas comme ça, dans certaines occasions, dans certains endroits) 

Les chapitres courts donnent une ambiance rapide, ou tout s'affole. 

Très bonne histoire, on se demande vraiment ce qu'il se passe et on échafaude diverses théories. L'auteur nous ballade tout le long, jusqu'à cette fin magnifique!!!

 

 

Voir les commentaires

les galeries hurlantes de Jean-Marc DHAINAUT

Karine, dix ans, joue avec un ami imaginaire. Tout ce qu'elle sait, c'est son âge et qu'il n'aime pas Alan Lambin, le spécialiste en paranormal que son père, désemparé et dépassé par une succession de phénomènes étranges, a appelé à l'aide.Et si l'origine de tout cela se trouvait dans les anciennes galeries minières existant toujours sous ce village du Nord ? Le seul moyen d'accéder à ce dédale oublié de tous serait les sous-sols d'un hôpital abandonné et hanté par le souvenir de tous ceux qui y laissèrent leur vie, un matin d'hiver, treize ans plus tôt.

Karine, dix ans, joue avec un ami imaginaire. Tout ce qu'elle sait, c'est son âge et qu'il n'aime pas Alan Lambin, le spécialiste en paranormal que son père, désemparé et dépassé par une succession de phénomènes étranges, a appelé à l'aide.Et si l'origine de tout cela se trouvait dans les anciennes galeries minières existant toujours sous ce village du Nord ? Le seul moyen d'accéder à ce dédale oublié de tous serait les sous-sols d'un hôpital abandonné et hanté par le souvenir de tous ceux qui y laissèrent leur vie, un matin d'hiver, treize ans plus tôt.

Et bien voilà, je suis déçue...

Il fallait bien que cela arrive. 

Déçue car je viens de terminer les galeries hurlantes et que …. je reste sur ma faim. Bah oui, je m'étais habituée à vivre les aventures d'Alan Lambin. 

Les 3 livres ( la maison bleu horizon, les prières de sang et les galeries hurlantes) racontent les aventures d'Alan Lambin, ce spécialiste en paranormal, dont on constate au fil du temps, l'évolution de son don( de l'acceptation qu'il en fait), et de sa maturité. Mais les trois sont totalement différents d'un point de vue "sensation". Le premier était plus axé sur le sentiment pour moi, le second était plus sanglant, et le dernier ( mon préféré! ) est beaucoup plus oppressant. 

Les galeries hurlantes m'a vraiment prit aux tripes avec tous ces fantômes qui surgissent quand on ne s'y attend pas. Avec toute cette tension. Mon cœur était comprimé tout le long du livre, mes larmes ont coulés plusieurs fois ( d'ailleurs, désolée du terme mais c'est dégueulasse de jouer comme ça avec nos cœurs!!!!) .

 

Est-ce la fin des aventures d'Alan ou va t-il devoir affronter une entité encore plus dangereuse, plus diabolique que les autres? Encore une évolution? Car oui, j'ai pleins de questions. Qui est ce Shadow man? Pourquoi le poursuit-il? Est-ce une affaire de famille? Alan a t-il fait quelque chose dans sa jeunesse? J'aimerai en apprendre d'avantage sur l'enfance d'Alan, de sa relation avec sa grand-mère et des légendes qu'elle lui racontait. 

Enfin, au cas où Jean-Marc DHAINAUT n'aurait pas encore compris, vite je veux une suite!!!!!!! 

 

Merci à l'auteur et à Taurnada pour cette découverte littéraire que j'ai adoré. 

Mes retours sur http://les-retours-de-natacha.over-blog.com/

 

Voir les commentaires

The prison experiment Tome 3 d'Eric Costa

« Zone 51, désert du Nevada. Un dôme immense, à la peau cuivrée, se dresse tel un monstre sous les étoiles. Son nom : « L’Œuvre », prison expérimentale secrète dotée d’une intelligence artificielle. Nul ne sait ce que recèle l’édifice depuis que la CIA en a perdu le contrôle. Que sont devenus les 5300 détenus, livrés à eux-mêmes après sept ans d'abandon ? Un commando de douze hommes et une femme pénètre en secret dans ce labyrinthe mortel. Leur mission : retrouver Dédale, son architecte, à n’importe quel prix. Elena, hackeuse surdouée, compte bien percer les mystères de l’Œuvre. Elle ignore que cette mission l’emportera au-delà des illusions, face à ses peurs les plus folles, dans les tréfonds de l’âme humaine. Son génie peut les sauver... ou les tuer. Jusqu'où l'homme peut-il aller pour s

« Zone 51, désert du Nevada. Un dôme immense, à la peau cuivrée, se dresse tel un monstre sous les étoiles. Son nom : « L’Œuvre », prison expérimentale secrète dotée d’une intelligence artificielle. Nul ne sait ce que recèle l’édifice depuis que la CIA en a perdu le contrôle. Que sont devenus les 5300 détenus, livrés à eux-mêmes après sept ans d'abandon ? Un commando de douze hommes et une femme pénètre en secret dans ce labyrinthe mortel. Leur mission : retrouver Dédale, son architecte, à n’importe quel prix. Elena, hackeuse surdouée, compte bien percer les mystères de l’Œuvre. Elle ignore que cette mission l’emportera au-delà des illusions, face à ses peurs les plus folles, dans les tréfonds de l’âme humaine. Son génie peut les sauver... ou les tuer. Jusqu'où l'homme peut-il aller pour s

Et voilà je viens de lire le dernier de la série, Le dernier de cette superbe trilogie. 

Merci à Eric COSTA pour m'avoir fait partie de l'aventure de la grande et talentueuse hackeuse, Elena. 

L'intrigue est encore bien ficelé dans ce dernier opus. Beaucoup d'actions. Aucun temps mort. On participe, malgré nous, à l'élucidation de l'énigme. 

La plume est agréable avec l'alternance des chapitres courts, qui donne une allure rapide au livre. 

Les personnages, que l'on retrouve, ou qu'on découvre pour certains, sont toujours aussi attachants. Quoi que pas sûre pour certain ;) 

Une fin époustouflante, à laquelle on ne s'attend pas du tout.

Je vous conseille fortement de lire cette trilogie. Les livres sont épais, certes, mais se lisent tellement bien.

Je profite de ce retour pour féliciter Mathieu BIASOTTO pour ces couvertures somptueuses.  

Je serais curieuse de voir ce que pourrait donner cette trilogie au grand écran. 

Voir les commentaires

Les prières de sang de Jean-Marc DHAINAUT

Alan Lambin, spécialiste en paranormal, est appelé à enquêter dans un vieux monastère ayant accueilli autrefois quatre templiers en fuite. Depuis, ses murs semblent dissimuler un lourd secret solidement gardé par des âmes hostiles. Les parchemins ne mentent pas, ni ces cris que chacun peut entendre la nuit dans les sombres couloirs du monastère. Et dire que tout a commencé parce qu'une étudiante a acheté un jour une armoire ayant appartenu aux moines. Une armoire qui n'avait pas perdu la mémoire.

Alan Lambin, spécialiste en paranormal, est appelé à enquêter dans un vieux monastère ayant accueilli autrefois quatre templiers en fuite. Depuis, ses murs semblent dissimuler un lourd secret solidement gardé par des âmes hostiles. Les parchemins ne mentent pas, ni ces cris que chacun peut entendre la nuit dans les sombres couloirs du monastère. Et dire que tout a commencé parce qu'une étudiante a acheté un jour une armoire ayant appartenu aux moines. Une armoire qui n'avait pas perdu la mémoire.

Alan Lambin, spécialiste en paranormal, est appelé à enquêter dans un vieux monastère ayant accueilli autrefois quatre templiers en fuite. Depuis, ses murs semblent dissimuler un lourd secret solidement gardé par des âmes hostiles. Les parchemins ne mentent pas, ni ces cris que chacun peut entendre la nuit dans les sombres couloirs du monastère. Et dire que tout a commencé parce qu'une étudiante a acheté un jour une armoire ayant appartenu aux moines. Une armoire qui n'avait pas perdu la mémoire.
Je tenais tout d'abord à remercie une fois encore Joël Maïssa et Jean-Marc Jean-Marc Dhainaut, car au vu du titre et de la couverture de ce livre, je n'aurai jamais posé un œil dessus, et encore moins le prendre en main pour en lire la 4ème… Comme quoi les a priori…
Il s'agit d'un second volet des aventures d'Alan LAMBIN mais il peut tout à fait se lire en one shot. L4auteur nous explique les termes "fantômatiques" notamment quant aux appareils et à leurs utilisations, en les intégrant au livre. Du coup nous n'avons pas cette impression rébarbatif, ou explicatif trop pesant. Tous se passe en finesse.
On retrouve bien évidemment Alan, et un peu plus Mina, qui participe à l'enquête avec lui. Un duo de choc, qui se complète parfaitement.
Cet opus est plus "vivant" ( drôle de jeu de mot) que le premier. Je l'ai trouvé en effet plus sanglant, avec plus d'action.
Maintenant que faire… Se dépêcher de lire le dernier opus pour continuer la série ou pas. (En sachant que deux nouvelles sont dispo pour notre plus grand plaisir. )
 
Tous mes retours sur https://www.facebook.com/groups/256357628406869/?ref=nf_target&fref=nf et sur http://les-retours-de-natacha.over-blog.com/

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>